Qu’est ce que l’Open Source

Quand je commence à parler d’open source, mes interlocuteurs sont sceptiques car ils ne savent pas vraiment ce que c’est. Pourtant, la plupart du temps, ils utilisent déjà des logiciels open source dans leur quotidien, aussi bien en entreprise que chez eux. 

Est-ce que c’est aussi votre cas ?

Alors, qu’est-ce que l’Open Source ? 1 minute pour le découvrir avec cette vidéo explicative.

Et si vous voulez aller plus loin, lisez notre dossier complet.

Qu'est ce que l'Open Source ?

La désignation « open source » ou « code source ouvert » s’applique à tout logiciel dont le code est ouvert gratuitement pour l’utilisation, la modification et la redistribution.

Donc, cela signifie que les logiciels open source garantissent :

– la liberté d’exécuter le programme, quel que soit l’usage et le but.

– la liberté d’étudier le fonctionnement du logiciel et de le modifier pour l’adapter à ses besoins.

– la liberté de redistribuer des copies du logiciel, dans un but commercial ou non.

– le liberté d’améliorer le programme et d’en faire profiter toute la communauté.

Et concrètement, ça veut dire quoi Open Source ?

 

Par opposition au logiciel propriétaire, c’est une communauté de développeurs qui développe un logiciel open source et non pas une société éditrice. Les membres se procurent le code source via une plateforme d’hébergement telle que GitHub, accessible partout et pour tout le monde.

Ils adaptent le code en fonction d’un besoin provenant de la communauté, de leurs propres clients ou même des utilisateurs internes à leur entreprise. Ils peuvent distribuer le logiciel et partager les améliorations faites auprès de toute la communauté.

Ainsi l’outil évolue au plus près des besoins actuels du marché et grâce à une communauté qui n’a pas de limite.

 

Logiciel Open Source

Les outils open source sont partout...

Vous pensez que ce modèle est un effet de mode et que ça ne concerne que quelques geeks dans leur garage?? Et bien, ce n’est pas du tout le cas. 

En effet, l’open source est né des désaccords de la communauté du logiciel libre en 1998. Il est alors nécessaire de concevoir un business model basé sur le logiciel libre. Le mouvement aboutit à un modèle économique non pas basé sur la vente de licences logicielles d’utilisation mais sur la vente de prestations autour de ce logiciel.

Parfois, les développements de logiciels open source sont financés par des grands comptes tels que Google, Red Hat, Intel, IBM ou même Amazon. Mais ils peuvent également être le fruit du travail de développeurs bénévoles.

D’ailleurs, les logiciels open source sont à présent très courants dans notre quotidien. En voici quelques exemples :

Logiciels Open source

Quels sont les avantages de l'Open Source pour mon entreprise ?

Maîtrise des coûts

Open Source ne veut pas dire gratuit. C’est d’ailleurs pour éviter cette confusion que l’on a abandonné le terme logiciel libre au profit du terme open source.

Néanmoins, même si ce n’est pas gratuit, la mutualisation des financements des développements fait que le coût est moindre par rapport à un logiciel propriétaire. Les coûts de licences sont nuls. Toutefois, il reste les coûts des prestations d’intégration, de formation et d’hébergement.

Evolutivité des solutions open source

Lorsqu’on intègre un logiciel propriétaire dans le système d’information de l’entreprise, celui-ci a un comportement prédéterminé. On  paramétrera certaines options mais on n’ira guère plus loin sans l’adhésion de l’éditeur aux modifications demandées. 

En ayant accès au code de manière libre, les entreprises font évoluer leurs outils en fonction de leurs propres besoins. Le comportement et les fonctionnalités des logiciels sont adaptés aux contraintes de l’activité de manière agile.

Ouverture des applications libres

Afin que tout un chacun puisse étudier et modifier le code, celui-ci doit respecter les standards de développement. De plus, un outil open source se voulant ouvert, de nombreuses « portes d’entrée et de sortie » sont présentes dans le code.

Ainsi, ces aspects facilitent grandement l’intégration des applications open source dans un système d’information. Même dans des architectures compliquées, le logiciel open source est capable de communiquer avec les autres outils en place.

Non dépendance par rapport à un éditeur

Un logiciel propriétaire est développé par une seule société : l’éditeur. Si celui-ci rencontre des difficultés et ne maintient plus son produit alors, souvent, les clients sont contraints d’en changer. Dans le cas de l’open source, le produit est maintenu par une multitude de développeurs. Donc, même si une poignée de développeurs arrête de supporter l’outil, ce dernier survivra sans eux.

Pérennité des outils Open Source

Grâce à l’indépendance par rapport à l’éditeur mais également parce qu’un outil open source est en perpétuel évolution grâce au maintien par la communauté, les outils open source sont plus pérennes dans le temps.

Par exemple, un outil comme Dolibarr est présent sur le marché depuis 2003 et continue de se déployer.

Autre exemple, Linux et sa croissance toujours positive existe depuis 1991.

Extension de l'open source aux autres oeuvres de l'esprit

Le modèle Open source fonctionne tellement bien pour les logiciels depuis plus de 20 ans maintenant qu’on l’a étendu aux oeuvres de l’esprit .

Une oeuvre de l’esprit est une création qui résulte d’un activité intellectuelle ou artistique. Cela veut dire que pour ces oeuvres, les 4 libertés citées précédemment sont valables :

– la liberté d’utiliser l’oeuvre.

– la liberté d’étudier le fonctionnement et de le modifier pour l’adapter à ses besoins.

– la liberté de redistribuer l’oeuvre.

– le liberté d’améliorer l’oeuvre.

Quelques exemples d’application :

– en électronique : la carte Arduino est open source

 

– en écologie : l’excellent collectif Time for the Planet veut créer des entreprises qui rendront public toutes leurs découvertes selon le principe de l’open source. L’objectif est de permettre à tous de reproduire ces inventions de manière libre afin de sauver la planète. 

– en éducation : le projet Sésamath a pour vocation de mettre à disposition de tous des ressources pédagogiques libres pour l’enseignement des mathématiques

– dans les arts : les licences Creative Commons permettent de partager, de collaborer, de distribuer, de réutiliser et de protéger les oeuvres qu’elles soient du texte, de la musique, de la photographie, … 

 

Vous avez des questions ? Posez les en commentaire ou bien contactez-nous via notre formulaire de contact.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.